Parce que je l'ai réclamé, j'ai enfin reçu le catalogue de la biennale textile de Rijswijk.

cata a

Un étrange objet je dois dire. Épaissi par le choix d'un papier cartonné comme ceux utilisés pour les livres pour enfants.
Je ne sais pas si mon anglais sera suffisant pour apprécier les textes concernant mes confrères.
Il est suffisant pour être consternée par le mien. Un truc inattendu, hanté par des bêtes. Une vision au ras des pâquerettes qui me surprend venue d'un historien de l'art.

cata b

Décidément, cette aventure hollandaise me laisse dépitée.

cata d

Avec l'autorisation de sa curatrice, voici le texte du catalogue de la biennale textile du Museum Rijswijk, écrit par Frank van der Ploeg.
Après s'être appesanti sur l'ordinaire de ma matière première, l'auteur s'est tapé un délire animalier qui m'a surprise venu d'un historien de l'art. A la manière du néophyte qui force à tout prix le jeu des ressemblances devant un travail non figuratif.
Et en assemblant mes photos pour reconstituer le texte en une colonne, je m'aperçois qu'il est écrit que "La Ligne" est de coton : c'est pas faute d'avoir insisté partout et tout le temps, en lin, elle est en lin !
Des mauvais, c'est des mauvais.