dimanche 14 avril

Casino

Casino

au Casino de Paris, attendant le lever de rideau sur Jérôme Commandeur

Posté par atonnerre à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Face à face virtuel

face à face

le toutou d'hier et la toutoune d'aujourd'hui

Posté par atonnerre à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Game over

patch a

La Biennale de Gentilly, ça a été 2 semaines d'exposition et d'animations dans un lieu exceptionnel : un collège des années 30.
40 artistes aux expressions variées, des centaines de visiteurs.
Et, pour moi, la réalisation in situ d'une sculpture en ficelle de chanvre crochetée : "Gentil !"

patch b

Posté par atonnerre à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon dimanche à la Biennale de Gentilly

14 a

La Biennale de Gentilly est terminée, "Gentil !" est terminé lui aussi.
2 semaines de travail in situ, beaucoup de plaisir.

14 b

Beaucoup de monde ce dernier jour d'exposition ! Des petites familles, des jeunes, des vieux, des étrangers...
Bravo aux organisateurs pour la com !

14 c

Dans la cage du grand escalier, Eleonora Pasti a terminé son étonnante installation de collants tirés et tressés à sa rambarde.
Elle m'a scotchée. C'est beau, c'est gai !

14 d

Le jeune public profite des "Gus" de Damien Hamon pour regarder confortablement les Gifs d'Harmonie Aupetit et compter tout haut les moutons brodés qui y passent en boucle.

Posté par atonnerre à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 13 avril

Un samedi exceptionnel à la Biennale de Gentilly !

13 y

Un visiteur hyper racé a eu une petite érection devant mes œuvres. L'émotion esthétique !
"Gentil !", lui, a fait des boulettes toute la journée.

13 z

La Biennale de Gentilly se termine demain soir ! Il y aura des artistes toute la journée.

Posté par atonnerre à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mon samedi à la Biennale de Gentilly

13 a

Le n°182, "Gentil !" sort de son placard pour s'exposer comme un grand devant "La ligne".

13 b

Beaucoup de monde ce samedi ! Et beaucoup d'ambiance.

13 c

J'ai croisé le fantôme du collège ! Il fout les pétoches.

13 d

L'heure du rayon, pour l'avant-dernière fois.

Posté par atonnerre à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 12 avril

Mon vendredi à la Biennale de Gentilly

12 a

"Gentil !" a tapé dans l’œil de visiteurs qui s'enquièrent de son prix avant même son achèvement.

12 c

Jamais apaisée, Eleonora Pasti compose un arc de rosace avec la naissance de la rampe du grand escalier.

12 d

"Gentil !" mérite bien son point d'exclamation devenu aujourd'hui point d'injonction, car le vilain maintenant couronné a tendance à plier du ventre sous le poids de mes finitions.
Il faut songer à le rembourrer post crochetage, zut de zut

Posté par atonnerre à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 11 avril

Mon jeudi à la Biennale de Gentilly

11 a

11 b

Elle a disparu, la petite bestiole.

11 z

11 c

Très investie, Eleonora Pasti fignole des nouveautés dans son installation in progress.

11 d

"Gentil !" a gagné un point d'exclamation et quelques rangs de mailles de chanvre, avant de retrouver le clou dans le mur bleu ciel qui l'accueille de nouveau pour la nuit.

Posté par atonnerre à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 10 avril

Mon mercredi à la Biennale de Gentilly

10 a

10 b

Toujours là, elle a changé de place cependant. Demain je la libère dans la cour.

10 c

La queue de "La ligne" qui se déplace en fonction des visiteurs qui lui marchent dessus.

10 d

"Gentil" a maintenant 12 pustules, il est temps de lui crocheter une 3e cheminée.

Posté par atonnerre à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 09 avril

Mon mardi à la Biennale de Gentilly

08 a

Aujourd’hui, ajout de pustules.

08 b

Elle est toujours là, s'agrippe, meurt doucement peut-être.

08 c

La peau des murs s'en détache avec de gros effets de craquelure.

08 d

Le n°182 pustuleux a maintenant un nom, "Gentil", et passe la nuit dans une armoire d'école dans le grand couloir qui dessert les salles de classe.
"Gentil" parce que réalisé à Gentilly !
J'aurais pu l'appeler "Bibi" parce que réalisé pendant la Biennale.

Posté par atonnerre à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]