Comme moi, cette artiste est invitée à participer à la Biennale de mai à septembre 2017.

Ji Seon Yoon [Corée]

En voilà une belle folle !
Il faut aller voir ses irrésistibles selfies brodés (!) : la beauté du grotesque qui nous pète à la gueule !

10 ans qu'elle tourne autour de son image. Elle a pris le temps de travailler un beau répertoire de grimaces, photo + tissu + fils brodés. Et ça tape fort.
Elle met en pièces son image photographique, perforée encore et encore par la machine à broder, pour faire naître une image de fils, qui prend du volume, sort du plat du tissu, s'échevèle avec art.

Non seulement elle n'a pas peur de mettre à mal sa figure, mais elle y découvre des royaumes de fantaisie à explorer, et au-delà des clowneries surgit un impressionnant manège de figures inoubliables. Masques de carnaval. Fantômes tragiques.

C'est joyeux et inquiétant, beau et plein d'esprit, réalisé avec un étourdissant sens de la couleur, et de la dramaturgie, depuis le mystérieux jusqu'au brûlant.
La beauté du bizarre.

https://www.yoonjiseon.com/

C'est elle qui, souveraine, habille l'affiche et toute la com déclinée de la Biennale Textile de Risjwijck.

Jsy a

Jsy b

Jsy c

Jsy d