vendredi 13 octobre

Attrappe-soleil

jaune f

Posté par atonnerre à 16:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 05 octobre

Un peu de Vincennes, un peu de Venise

jaune a

jaune b

jaune c

un nouveau vase, un Sommerso (dépôt-vente), du même jaune que mon petit Murano (Emmaüs)

jaune d

dans une pomme en teck (Emmaüs), des trouvailles automnales rapportées du bois de Vincennes

jaune e

Durant les années 1950, Flavio Poli consacre son talent à la création de vases faisant appel au procédé sommerso (immergé). Cette technique, qui consiste à superposer des couches de verre en passant successivement l’objet dans différents creusets de verre en fusion, permet de subtiles combinaisons de couleurs.

Entre 1951 et 1954, Poli présente ainsi plusieurs modèles de la série Valve, inspirés d’après une coquille de mollusque. Parallèlement, il réalise d’autres pièces (vases et coupes) aux formes épurées, mêlant généralement une couche de verre incolore à une ou deux couches de verre coloré. Cette production est appelée A Sommerso ou Sommerso, du nom de la technique éponyme.

Le succès est immédiat, et le designer reçoit de multiples récompenses pour son travail, dont le Compasso d’Oro en 1954. Il faut savoir qu’à l’époque, l’effet était très surprenant et rappelait davantage le design scandinave que la tradition vénitienne (durant les années 1950, des manufactures suédoises telles que Kosta ou Orrefors produisaient d’ailleurs le même genre de pièces). Notons au passage que la plupart de ces objets furent réalisés par le maître verrier Angelo Seguso (frère cadet et successeur d’Archimede), qui excellait dans l’exécution de ce procédé complexe.

Flavio Poli semble avoir créé des pièces A Sommerso jusqu’à son départ de la maison Seguso Vetri d’Arte en 1963. Si d’autres ont également produits des modèles similaires à Murano (notamment Mario Pinzoni, nouveau directeur artistique de Seguso dès 1963), les spécialistes estiment que Flavio Poli et Angelo Seguso furent les meilleurs interprètes de la technique sommerso.

https://leverreetlecristal.wordpress.com/tag/sommerso/

Posté par atonnerre à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 03 août

Or et couleur

verres

on aime beaucoup nos verres vintages collectés à Emmaüs, ils égaient nos repas

Posté par atonnerre à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 03 septembre

La Verrerie de Biot

biot a

biot b

J'ai découvert chez mes parents cette brochure de 1962 sur la verrerie de Biot.
C'est une verrerie que j'ai connue dès 1971, quand nous avons installé nos étés dans la région. Depuis elle a pris tellement d'ampleur que la crainte de la foule peut être dissuasive.
Toutefois, le travail du verre et les beaux objets restent magiques.
Et si les produits sont (fort justement) chers, on peut en trouver chez Emmaüs pour quelques sous.
Chez mes parents on s'est toujours servi d'un grand saladier et d'un service à orangeade, en verre vert, et des pots fermés de liège.
Moi, j'y ai acheté plus tard 6 gobelets à la romaine en verre rose et un petit pot.
Depuis j'ai trouvé une longue bouteille (5 euros, 120 à la verrerie !) et un petit vase chez Emmaüs.

biot c

biot d

biot e

biot f

http://www.verreriebiot.com/fr/index.php

Posté par atonnerre à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 04 juin

Louvre-Rivoli : le métro

m a

m b

Posté par atonnerre à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 25 mai

Du verre

verre a

je suis tombée sur un dépôt de vieux détritus riche en flacons de verre

ça date de l'époque où le ramassage des ordures n'arrivait sans doute pas jusqu'à la ferme

ce qui est curieux c'est le nombre de petites bouteilles pharmaceutiques

verre b

j'en avait déjà trouvé tout un lot il y a quelques années

Posté par atonnerre à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 21 avril

Verreries

verre a

j'ai rapporté de chez Emmaüs 2 vases en verre genre art déco

verre b

ils marchent bien ensemble

Posté par atonnerre à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 13 mars

Très jaune

jaune soleil a

jaune soleil b

jaune soleil c

Posté par atonnerre à 18:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 07 mars

Jaunes

jaune a

3 West-Germany viennent compléter un groupe de 5 verres tout en hauteur

des jaunes chauds à brûlés, caramel

seule la grand bouteille de Biot (verre à bulles soufflé à la bouche) est artisanale (Emmaüs : 5 euros)

le reste est issu de moulages : petit budget pour grand effet (pourquoi pas ?)

une W-G déjà montrée, une petite oubliée et une nouvelle, rapportée d'Emmaüs (2 euros)

jaune b

Posté par atonnerre à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 04 septembre

Mona Hatoum

Je suis allée voir le travail de Mona Hatoum à Beaubourg.
Je ne connaissais pas, même si j'en avais déjà croisé ça et là.
Je suis plutôt conquise (mais je me suis concentrée sur les installations et sculptures, peu sensible aux performances en général, et trop impatiente pour apprécier ses petits papiers).

avertissements

une exposition bien dangeureuse à ce qu'il parait !

MoHa a

MoHa b

MoHa c

MoHa d

avec le temps tout repousse, même sur les sacs utilisés en temps de guerre

MoHa e

MoHa f

MoHa g

la force du métal et la fragilité du verre pour d'absurdes prisons

 

MoHa h

mettre la violence à distance en changeant les grenades en boules de noël

MoHa i

MoHa j

MoHa k

MoHa l

MoHa m

la carte d'un monde instable, en billes de verre juxtaposées

MoHa n

les objets du quotidien qui deviennent menaçants

MoHa o

MoHa p

là aussi, fragilité du verre et force du métal, vaine protection du berceau ou aliénation de la prison

MoHa q

MoHa r

le monde palpite, les villes des pays en guerre, sans cesse abimées et reconstruites

MoHa s

MoHa t

MoHa u

méfiance

MoHa v

MoHa w

MoHa x

l'ampoule monte et descend doucement, provoquant les oscillations des ombres projetées

MoHa y

une machine à peigner le sable, tantôt à grands traits, tantôt à petits

MoHa z

Un travail nourri de son expérience singulière de déracinée issue d'un pays en guerre.
La force du métal et la fragilité du verre. Les cartes d'un monde vibrant. La reconstruction comme une pulsation. La violence mise à distance.
C'est très structuré, exigeant. Positif. Avec une pointe d'humour, du jeu.

En fin de visite sont projetés des documents où on la voit et l'entend parler de son travail. Mona Hatoum est très sympathique, chaleureuse, primesautière même. J'ai aimé sa réflexion sur les accidents qui alimentent son œuvre et les choix qui s'imposent d'eux-mêmes dans sa vie, son rapport aux techniques, au travail manuel.

Posté par atonnerre à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,