A propos de l'auteur atonnerre

Site Web : http://henriettel.canalblog.com/

 

Quelques mots sur moi

Un folklore domestique nourri de créativité et de curiosité sur un air de liberté.
Egocentrage donc : c'est un blog sur moi et mes goûts, où je vis et ce que j'y fais...
J'ai la chance de pouvoir profiter d'un appartement en ville aux portes de Paris et d'une maison à la campagne avec un jardin, dans l'Orne.
D'un naturel créatif, je bidouille avec ce qui me tombe sous la main.
Avec une prédilection pour les petites bricoles de rien et les matières brutes.
Sans avoir à puiser mon inspiration dans des livres ou magazines d'idées.
J’aime l’art des singuliers, la terre cuite, les curiosités et leurs cabinets, les jardins lapidaires, les beaux magazines de déco, le bric à brac de bric et de broc, les petites choses par terre, le modeste, l’impromptu...
J’aime les objets, les vieux surtout. Je suis une affective et j’ai tendance à l’accumulation. Mais j’aime le changement et chez moi, les objets tournent : un tour sur la scène, un tour au grenier dans des cartons.
J'ai une passion pour les céramiques dites vintages, issues d'une époque créative et audacieuse.
Mon petit numérique ne quitte guère ma poche et je le dégaine volontiers.
Je m'essaie à un billet par jour, à la manière d'un almanach à feuilleter, en entrecroisant divers sujets à ma façon dans des vignettes illustrées peu chargées en texte.
Avant de devenir une mère au foyer heureuse j'ai été une directrice artistique heureuse dans la petite édition publicitaire et j'en ai toujours le goût des choses créatives et bien troussées.
Aujourd'hui je suis artiste plasticienne ; je fais des sculptures en crochetant de la ficelle.
Mes billets sont aussi consultables par catégories ou par tags (réunions transcatégorielles par thèmes), ainsi que par le mois d'enregistrement avec le calendrier à faire défiler.
J'essaie de répondre dans mon blog à chaque commentaire laissé sous le post concerné.
Et je conseille la lecture de ces commentaires qui viennent compléter réellement le billet car je développe beaucoup en rebondissant sur la réaction laissée par le visiteur.