jeudi 13 septembre

Les débuts (balbutiant) du n°179

179 d

J'étais partie dans une direction, j'en ai soudain changé.
Je suis larguée, mais je me laisse emportée.

179 e

...travail en cours...

Posté par atonnerre à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


J'ai reçu le catalogue de l'exposition d'art textile de Trizay

croiser a

Il prend la forme de la revue TEXTILE/ART qui paraissait entre 1980 et 1986 pour accompagner l'évolution de la tapisserie en particulier et de l'art textile en général.
Une édition spéciale en quelque sorte.
Les articles y sont fouillés, c'est vraiment intéressant.

croiser b

Cependant je regrette, eh oui, qu'il ait échappé à la relecture une faute sur mon nom qui déjà apparait sans son accent dans le texte. En effet, à la présentation des artistes (qui reprend, pour ce qui me concerne, un texte de mon cru auquel j'aurais juste ajouté "chanvre") mon nom est mal orthographié et ça, ça me saoule !
Déjà que l'accrochage de mon travail laissait à désirer lors du vernissage (il a été corrigé depuis, mais je vois passer des photos qui me chagrinent)...

croiser c

ah ! ça me fait mal décidément ce nom abimé !

Posté par atonnerre à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 12 septembre

E L N O R S T

Voilà la transcription du texte que j'ai écrit sous contrainte lorsque j'ai eu 7 éléments crochetés, chacun devenant une lettre :

voilà les 7

Lettres et os en terre et en sel, sortent sonner les sens étonnés.
Lettres sont nées notes et osent être sens et le rester.
Os ternes et osselets sont enterrés.
Seront notre stèle en or, seront notre étole rose.
Et tête et torse ornés, elle stresse son entorse, elle s'étonne, elle tonne.
Elle est stone, or elle reste en selle.
Elle s'en sort en solo : elle tresse les lettres et les os en terre et en sel.

c'est le texte

Laborieux tour de force !

La rareté des lettres autorisées donne au texte une sorte de scansion poétique due à la répétition obligée.
Graphiquement cette scansion ressort, comme une percussion visuelle.

croix

cunéiforme

Wikipédia : L'écriture cunéiforme est un système d'écriture complet mis au point en Basse Mésopotamie entre 3400 et 3200 av. J.-C. , qui s'est par la suite répandu dans tout le Proche-Orient ancien, avant de disparaître dans les premiers siècles de l'ère chrétienne.

Posté par atonnerre à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 11 septembre

168e

cheminées 168

168e photo des cheminées de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Ivry (1 seule fumant) prise depuis mon balcon

Posté par atonnerre à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Rentrer

Seine a

horreur en arrivant sur le quai face au Louvre : une énorme pub sur son historique façade !

Seine b

bon, il y a aussi un bateau avec des musiciens qui passe

Seine c

retour au métro par le pont des Arts ; la Seine sous le bleu du ciel

Posté par atonnerre à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Volent

volent a

Il y a, accrochée dans une charmante petite galerie de la rue Visconti, une chose polynésienne qui m'a beaucoup rappelée les oiseaux en bois que je faisais au XXe siècle !

volent b

Posté par atonnerre à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le Parcours

Encore handicapée par mon entorse, je suis allée profiter clopin-clopant du Parcours des Mondes à Saint-Germain-des-Prés.
Jusqu'au 16 septembre, les galeries ouvrent leurs portes pour présenter le meilleur des arts premiers. L'occasion d'entrer sans façon et d'admirer sans retenue.

parcours a

Et puis, rue de Seine, Gastineau a accroché 3 de ses grandes broderies. Hélas l'artiste n'était pas là lors de mon passage et je n'ai pas pu le féliciter.

parcours b

Une fin de journée chaude et ambiancée : un mystérieux danseur africain danse au milieu de la rue dissimulé dans une tenue lourdement ouvragée.

parcours c

Posté par atonnerre à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 septembre

167e

cheminées 167

167e photo des cheminées de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Ivry (1 seule fumant) prise depuis mon balcon

Posté par atonnerre à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'ai reçu le catalogue tant attendu !

cata a

Il va me permettre de mieux connaître les artistes qui partagent avec moi la belle expo de la Fondation Villa Datris pour la Sculpture Contemporaine.
Et de voir tranquillement les photos de toutes les œuvres qui m'ont échappée lors du vernissage, en attendant de retourner à l'Ile-sur-la-Sorgue avant novembre.

cata b

Je suis contente de la mise en page, et du choix des 2 photos qui mettent ma pièce en valeur dans 2 attitudes différentes.
En revanche, mon texte a été modifié jusqu'à se terminer à l'inverse à celui que je voulais dire...
Et je dois confesser une coquetterie : je n'emploie jamais le mot autodidacte (le plus vilain mot de la langue française selon moi) qui stigmatise trop et marque une différence entre qui a fait "les études" et qui ne les a pas faites, et je suis chagrin de le voir apparaître dans mon portrait.
Ceci dit, c'est une grande satisfaction d'apparaître dans ce très beau catalogue !

cata d

On nous avait demandé quelques lignes (comptées) pour faire cartels et catalogue. Un exercice difficile. Je saurai sans doute mieux me débrouiller maintenant pour évoquer mon parcours en éludant habillement le côté "autodidacte".

Texte de présentation de l’œuvre :

"Chose Mentale" est une association systématique de tubes. Les blancs sont crochetés en prenant chacun leurs parts des rouges pour faire lien et former corps. La cambrure espérée arrive avec le poids de l'assemblage. Le jeu des longueurs différentes donne à la pièce l'allure de quelques parure tribale, or c'est l'exercice d'une idée qui a été le moteur de sa réalisation.

Texte de présentation de la démarche artistique générale (de l’artiste) :

Le minimal de l'outil et de la matière première l'enchante, elle aime le pauvre, le brut. L'entrelac régulier des
mailles serrées fait tissu entre minéral et végétal. La forme se développe et lui propose des faisables qui
l’inspirent. Elle fait des éblouissements qui l’ont traversée dans les livres d’art et les musées, et des expériences
de sa vie (des rêves aux errances dans la nature), le terreau de son inspiration. Sa porosité en fait un
enchevêtrement fertile. Elle fait du crochet pour obtenir ce tissu qu'elle modèle, mais n'est pas une crocheteuse.
La belle maille l'indiffère, elle travaille un point basique. Ce qui l'intéresse est sculpture, volume, flux, émotion.

Courte biographie de l’artiste :

Après avoir étudié les lettres et le cinéma, elle travaille en agence de com et trouve là de quoi satisfaire un
temps sa nature créative, tout en façonnant pour son plaisir de petits assemblages de bois auxquels elle ajoute
un jour de la ficelle de lin crochetée. C'est cette seule ficelle qu'elle continue de travailler quand ses maternités
ne lui autorisent plus ni poussière ni bruit. Elle entre alors dans une aventure qui la tient en haleine, car les
possibles qui se bousculent dans sa tête lui ouvrent rapidement de captivants horizons créatifs.

cata c

Posté par atonnerre à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 09 septembre

166e

cheminées 166

166e photo des cheminées de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Ivry (1 seule fumant) prise depuis mon balcon

Posté par atonnerre à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]