lundi 17 octobre

Amidon et carton

148 a

148 b

148 c

Je continue de préparer la vente de Noël rue Charlot.
J'ai fait un essai avec un fil de coton dont j'avais acheté une grosse bobine je ne sais plus quand ni pour quoi. Et j'ai acheté une bombe d'amidon pour empeser les embranchements à épingler sur un carton de récupération. Un moment j'ai pensé à des boîtes d'entomologiste, mais je préfère rester dans un registre pauvre qui me convient mieux.
Je souhaite pouvoir proposer des pièces accessibles en plus de mes sculptures qui, elles, ne peuvent pas répondre à tous les budgets.
Sans pour autant me lancer dans des réalisations qui ne me ressemblent pas.

148 d

Posté par atonnerre à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 16 octobre

Et là

lune c

Posté par atonnerre à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Elle est là

lune b

Posté par atonnerre à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 15 octobre

Adéquation

pieds a

j'ai trouvé un 2e pied chromé chez Emmaüs (50 c) pour présenter mes sculptures

pieds b

légèrement plus petit que l'autre, parfait pour n°98 "Des rivières" (2014) et n°71 "Liberium" (2012)

pieds c

Des pieds stables et discrets, super.

Du moment que je n'ai pas à préciser que ce sont des distributeurs de rouleaux de papier wc !

Posté par atonnerre à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

les 7 148 I

Posté par atonnerre à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


n°148 part I

n°148 a

les petits n°148 attendant le coup de fer qui va les révéler

n°148 c

"Une saison de perles" part I

n°148 d

n°148 e

10 cm + prolongations variables
7 pièces en ficelle de lin crochetée en 1 seul fil ininterrompu
[octobre 2016]

tendinite

entièrement crocheté sous tendinite du poignet gauche

Posté par atonnerre à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

n°147

"Chose"

n°147 a

24 x 15 x 6 cm
ficelle de lin crochetée en 1 seul fil ininterrompu
[octobre 2016]

Posté par atonnerre à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

J'ai trouvé un Lourioux !

pichet a

beau pichet coloquinte en grès, corps côtelé et prise végétale

19 cm, signature à la louve de Louis Lourioux, trouvé dans un dépôt-vente valentinois pour 8 euros

lourioux b

d'après Wikipédia :

Louis Lourioux, 1874-1930, contemporain de Lalique et Gallé, célèbre pour ses grès et sa grande maîtrise des arts du feu.

Louis Lourioux commence à produire vers 1902 à Foëcy, en pleine période art nouveau. Imaginatif et créatif, il crée de superbes pièces de formes ou des décors inspirés par le monde végétal ou animal. Il s'oriente ensuite vers une production plus sobre avec des décors et des formes géométriques et art déco. Il sera très remarqué pour la qualité et la variété de ses émaux.

Imposé par son père comme associé dans la manufacture de porcelaine Buchon et Legros, Louis Lourioux en prendra la direction en 1924. Il va développer rapidement l'entreprise en créant des matières, des formes et des motifs originaux, alliant ingéniosité et maîtrise technique dans son laboratoire de recherche.
Il oriente rapidement sa manufacture vers une production plus artistique avec l'aide du décorateur Aristide Pipet. Ses productions feront partie des premières pièces remontées de l'épave du Titanic.

Posté par atonnerre à 12:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 14 octobre

Une saison de perles

147 d

ici et là, j'ai continué de produire de petites pièces en fil unique et continu

développées autour de la perle blanche d'un oeil plus fantasmagorique qu'anatomique

avec en ligne de mire l'expo-vente d'avant Noël pour y proposer des pièces très abordables

mais dans le respect de l'esprit qui anime mes pièces plus importantes

Posté par atonnerre à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 13 octobre

La chèvre

chèvre a

chèvre b

chèvre c

Il y a longtemps que je n'avais vu "Le mystère Picasso" de Clouzot. Il vient de repasser à la télé, j'étais chez mes parents, sans l'envie particulière de le revoir. Or je me suis faite embarquée, une fois de plus, par les tours magiques du "patron".
Il est fort Picasso, il est malin Pablo !
Bataille d'égos entre Henri-Georges Clouzot, très raide devant la caméra avec sa pipe et son ton affecté, et le maestro, torse poil en son short, souverain.
Au moment où sa chèvre passe par tous les états, je me rue sur le poste avec mon apn pour en retenir les derniers éblouissantes phases.
Quel Picasso ce Pablo ! Quel Pablo ce Picasso !

chèvre d

chèvre e

chèvre f

Posté par atonnerre à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]