lundi 23 février

Malle à doudous

Pour réunir et mettre hors poussière les petits doudous des enfants
j’ai confectionné deux malles à roulettes sur le même modèle :

malle___doudous

1 panière + 4 roulettes (BHV) + 2 tasseaux + ficelles
+ toile à matelas + élastique + ficelles + 1 anneau de rideau + 1 bouton

9_malle___doudous

Un bouton différent cousu sur la patte pour que l'enfant identifie sa malle.
Un anneau en bois au bout d'une lanière pour que l'enfant puisse la tirer où il veut.
Un élastique habillé de toile pour accrocher les plus petits doudous au couvercle.

rond_roulette

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


dimanche 22 février

Louise, Artémis et moi

Dans la famille polymamelliforme, on demande la grand-mère.
(Les mamelles, le retour)

3_mamell_es

Artémis

Le belle Artémis (assimilée à Diane), jumelle d’Apollon.
L’Artémis du type de celle d’Ephèse est pourvue des attributs répétés
de son statut de déesse nourricière de la fertilité.
Elle règne sur la nature sauvage et les bêtes hors du joug masculin
ce qui a contribué à faire d’elle la déesse de la castration pour les psychanalystes.

La prise en charge de la castration délivrant de toute forme de soumission
fait accéder véritablement au langage, au langage de l’inconscient.
Artémis porte son temple sur la tête, il est soutenu par la parole.
Sur sa poitrine il y a le fameux présentoir constitué de trois rangées de testicules de taureau.
Il symbolise l’assomption de la castration, le dépassement de l’Œdipe, l’Autre jouissance ;
c’est cette assomption de la castration qui marque le moment
où le désir cesse d’être soumis à l’idéal paternel.”

Un développement passionnant à découvrir ici :

http://www.psychanalyse-paris.com/926-Artemis-d-Ephese-deesse-de-la.html

(Les mamelles étaient donc des couilles !)

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 21 février

Au vrai chic parisien

Une carte trouvée dans la maison de campagne (carte Dia, Paris).
“Notre Dame et les bouquinistes”

chromo_Paris

Paris clichés comme chez Minelli, artificiel et enchanteur.

rond_Paris_Minelli

Carte signée Aldo Raimondi (1902-1998)
Aquarelliste italien réputé pour ses paysages et ses scènes de genre,
illustrateur et affichiste au réalisme poétique,
et portraitiste des personnalités de son époque.

rond_DIA

Quand Caroline et ses amis visitent la capitale, c’est ce genre de Paris qu’ils semblent traverser.

Caroline_Paris

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 20 février

Des bois dans les bois

C’est la saison des mues chez les cerfs.

boidecer

Je fouille fébrilement les alentours espérant découvrir l’autre bois,
celui qui déséquilibre l’animal qui cherche alors à le faire tomber à son tour.
Mais sans succès.
J’en ai trouvé deux beaux et beaucoup de vieux à moitié rongés.

bois_enlac_s

Les beaux s'enlacent sur la fenêtre haute du séjour
tandis que les vilains s'accrochent à la façade du fournil.

rond_bois_d_tour_

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 19 février

Les bêtes se font la belle

Des animaux sauvages s’évadent du papier peint
et prennent la fuite entre des plantes éparses.

collants_chenf

Des motifs découpés dans les chutes du papier peint
ponctuent les murs unis et camouflent à l’occasion
de petits accrocs ou taches.

rond_fleur_papier_rouge

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


mercredi 18 février

Raynaud dans le métro

salle_d_eau_V

Une toute petite salle d’eau à l’entrée de la chambre parentale
avec douche et lavabo se ferme avec un rideau vintage (brocante).

travaux_salle_d_eau_V

Étrangement ouverte à l’origine sur la chambre
nous en avons modifié l’accès pour libérer le mur et retrouver une logique.

Au carrelage métropolitain qui nous tentait mais au prix excessif
on a préféré le carreau carré qui a le même biseautage (Leroy-Merlin).
En multipliant les reflets lumineux, le biseau agrandit l’espace.
Il recouvre sans discontinuité l’intégralité des parois, du sol au plafond,
jusqu’au retour au-dessus de l’entrée.

Un petit côté Jean-Pierre Raynaud.

cube_J_P_Raynaud

Le plafonnier était celui de l’entrée quand nous avons acheté
et l’applique était le plafonnier de la cuisine,
ce sont les tout simples semi-globes opaques d’antan.
Petits miroirs ronds (BHV) pour que les enfants eux-aussi se voient,
porte-serviette rond (BHV), tapis rond (BHV)
et meuble avec lavabo encastré (Leroy-Merlin) choisi pour son encombrement minimal.

Le rond, comme une bulle d'air dans l'eau, est la forme qui a été privilégiée.

rond_tapis_rond

Revêtement des murs uniforme et lumière généreuse “repoussent” les murs :
qui croirait que ce cabinet de toilette ne fait que 103 x 82 + un bac de 65 X 67 ?

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

mardi 17 février

Martin et les enfants

Sorti pour Halloween, le petit squelette que les enfants
n’ont pas voulu rendre les regarde désormais dormir.

squel_chenf

Il est suspendu à la cordelette tendue au-dessus de la tablette qui longe le mur,
et à laquelle ils accrochent dessins, photos et petites bricoles.

Après “Les disparus de Saint-Agil”, “L’apparu de la Saint-Quentin”.

rond_st_Agil

Christian-Jaque et le Mexique nous sourient.

rond_cr_ne_mexicain

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 février

Youkaïdi yuccaïda

Pour fournir un pagne à la Joséphine albinos
qui parade sur une étagère de la salle de bains,
il me suffit de retirer les feuilles jaunes des yuccas
qui courbent la tête sous le plafond du séjour.

Jo___pagne_b

Poule de la poterie périgourdine 1970

(Joséphine Baker consacra le reste de sa vie, et toute sa fortune,
à la famille qu'elle s'était constituée en adoptant et en rassemblant autour d'elle,
une douzaine d'enfants de toutes origines.

Cette carafe en forme de poule, dans le goût de Jouve,
fût réalisée en plusieurs coloris et vendue au profit de sa fondation)

et trois petits vases sur pieds de Roger Capron 1960

(1922-2006. Grand céramiste, il s'installe à Vallauris en 46
et fonde en 52 la manufacture : "La Poterie du Font des Horts".
Abandonnant en 63 la fabrication des formes,
il explore tous les aspects du décor avec une belle imagination graphique.
Puis, dans les années 90, il se consacre aux pièces uniques artistiques)

rond_bal_n_gre

Et dans le "Elle décoration" n°180 (avril 2009) :

Elle_poule_Montoya

Je constate que Juan Montoya (décorateur et architecte "coqueluche des New-yorkais")
a voulu à son tour une poule blanche pour son "so chic" pied-à-terre parisien.

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 15 février

La Finca Vigia junior

Safari out of Africa avec Karen B. et Ernest H.

troph_es_chenf

Les animaux du papier peint conversent avec des trophées fantaisistes.

Têtes de taureau en rotin (Emmaüs)
tête d’âne en paille (brocante)
cadres (Emmaüs)
rideaux faits maison (dans un tissu qui décline en rayures les coloris du papier peint)

Sur l’étagère : paire d’éléphants serre-livres en bois (dépôt-vente).

rond__l_phant

Et je découvre chez Hemingway (qui, à Cuba, habitait une maison nommée La Finca Vigia)
les mêmes composantes !
Si avec un tel parrainage mes garçons n’ont ni la fibre voyageuse ni la fibre littéraire !

finca_vigia

Mais pourvu qu’ils ne développent pas une passion pour la chasse...

Picasso_en_toro

Encore lui !
Sacré Pablo qui arrive encore une fois à se glisser dans un de mes billets !

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 14 février

Sans queue ni tête

Ramassé par terre après une brocante.

sans_Q_ni_T

Parfaite illustration d’une de mes expressions favorites.

(avec “con comme une bite” mais je n’ai pas trouvé de céramique pour illustrer celle-là)

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]