dimanche 15 mars

"Les désordres du plaisir"

Regarder ailleurs
Il y a bien des manières d’aborder les œuvres d’art.
Du philosophe au marchand, du critique à l’historien, du conservateur à l’amateur.
Chacun ajuste son regard qui n’exclut pas les autres.
L’ensemble des objets réunis ici est l’effet du hasard.
Ils n’ont d’autre lien que la jouissance de l’amateur et reflètent les désordres du plaisir.
C’est dire le paradoxe d’exposer dans un musée ce qui lui est antagoniste :
les classements de l’histoire sont niés au profit du caprice.
Une institution exemplaire peut-elle accepter
cette bombe à retardement qui bafoue son organisation et menace ses principes ?
L’école buissonnière peut-elle triompher des rigueurs de l’histoire ?
A vous de jouir...”
Daniel Cordier

9_Cordier

En passant impromptu au centre Pompidou, je tombe au niveau 4 sur
une exposition formidable : la donation Daniel Cordier.
C’est tout ce que j’aime.
Des objets de la nature et des cultures y conversent,
réunis par le plaisir sensible d’un homme curieux.
Hors fonction, hors savoir, l'objet se laisse découvrir par l’œil surpris et charmé.
Et c’est seulement dans le livret à l’entrée qu’on apprend, si on le souhaite,
que sur le 2e cliché il s’agit d’une plante didactique en résine,
que sur le 4e cliché il s’agit d’un masque d’abattage de chevaux début XXe,
que sur le 6e cliché il s’agit de pierres néolithiques.

Une exposition aussi éclectique que celui qui l’a fomentée, Daniel Cordier lui-même,
88 ans, grand résistant, compagnon de Jean Moulin, historien, marchand d’art
impliqué dès l'origine dans le centre Beaubourg par une importante donation
et... tuteur d’Hervé Vilard.
 

Il faut se dépêcher car l’exposition se clôt le 23 mars.
A Toulouse, au Musée des Abattoirs, d’autres curiosités de Cordier seront exposées jusqu’au 19 avril.

Et, puisqu’on est au Musée National d'Art Moderne, on monte au 5e
se plonger dans le mur des curiosités d’André Breton
après être passé s’ébahir des formidables sculptures de Giacometti
(qui n’a pas fait que des hommes qui marchent !).
Mais eux sont pensionnaires du musée et on a tout loisir de les visiter paisiblement.

Breton_et_Giaco

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


samedi 14 mars

Vanité blanche

vaniblan_blanche

Opportunément posées sous le grand miroir mural de la salle de bain,
une gomme qui crâne (Centre Pompidou)
et une petite tête féminine qui sourit (donnée par un brocanteur)
se font la nique dans un petit vide-poche
en céramique vintage de forme organique (ebay).

(Lierre sauvage dans rare cruche Accolay chinée)

rond_vanit__blanche

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 13 mars

Scarifications

Ça fait mal de regarder la chair boursouflée de l’arbre autour du barbelé,

tronc_scarifi_

les lèvres de la cicatrice qui suce au plus profond le corps intrus si blessant.
En même temps c’est beau comme une sculpture sur du vivant.
Cruel et beau.

Depuis le coin du jardin donnant sur la forêt et le pré aux vaches.

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 12 mars

Trophées d’enfance

3_tableautins_platique

Le radiateur du coin jeux du séjour s’enorgueillit
d’un triptyque de joujoux vintage en plastique.

Jouets perso + chinés assemblés au pistolet à colle sur plats en plastique (Emmaüs).

rond_tabloplastic

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 11 mars

Toilette de printemps

3_massifs_mars

Toujours dans le cadre de mon modeste plan paysager,
trois petits massifs isolés du gazon par des pierres rapportées de la forêt
(pour faciliter le travail du monsieur chargé de tondre)
se garniront bientôt d’une végétation variée.

Tout propre, bien rangé. Pas pour longtemps car la vie revient.

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


mardi 10 mars

La bonne aventure

Chevet dédié à une chiromancie (merci à Sabg de m’avoir soufflé ce terme) de fantaisie
dans la chambre rouge où s’entrelacent lignes de vie et de nuit.

chevet_mains_rouges

Cadre et tête de lit (pitchpin) du grenier, chevet ancien et chaise vintage de la maison
dessus-de-lit crocheté et lampe chinés,
couvre-pieds et coussins façon piqué achetés neufs (si !).

Main et main-tableau créées maison.

rond_chevet_mains_rouges

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

lundi 09 mars

Sylvestre

Sylvestre est un petit nouveau dans le jardin,
c’est un pin qu’on a installé à côté du banc de pierre
et que je souhaite rendre tortueux en “travaillant” ses branches
(afin qu'il soit un peu spectaculaire),
jusqu’à tailler ses touffes d’aiguilles en nuages
(afin qu'il ne bouche pas la vue).

pin_sylvestre

Il fait partie de mon petit projet paysager :
animer la perspective qu'on découvre du salon par une succession de plans,
depuis l’esplanade gravillonnée devant les marches jusqu’à la haie.

J'ai garni son pied d'une plaque de perce-neiges rapportés de dessous les ronces derrière la haie.

rond_Sylvestre

J’espère le voir grandir assez vite pour prendre une allure un peu plus majestueuse
avant que je perde moi-même toute majesté.

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 08 mars

Boulgom et petite poupée

Boulgom_GP

Ma première poupée a gardé pour moi le visage des premières émotions.

poup_e_boulgom

Le temps a changé son rembourrage en mousse de latex moulée
en une poudre brune qui a teinté le joli bleu ciel de son molleton de nylon.
Je l’en ai débarrassée pour un rembourrage neuf mais malgré le lavage la couleur d’antan est perdue.

C’est une Boulgom 1960.

"La marque Boulgom nait en 1954 en France. Son créateur, Robert Frenay, est l'inventeur du bourrage en mousse de latex moulée. La marque connait une période d'apogée, où le nom BOULGOM est un signe de qualité. Des peluches de toutes sortes sont crées et la plupart sont assigné d'un Bordereau "Boulgom" brodé sur le cœur. Malheureusement vers la fin des années 80, le marché asiatique envahit l'Europe avec des peluches bien moins chers et répondant aux normes de sécurité. Boulgom ne fait pas le poids et en 1990, la firme est racheté en même temps que Joustra et Vulli par Alain Thirion."
http://oursboulgom.free.fr/index.php?pages=Histoire

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

samedi 07 mars

To be then not to be

Je me suis toujours interrogée sur les cadavres des grands animaux de la forêt.

cr_ne_chevreuil

Crâne de chevreuil.

Où meurent les cerfs et les sangliers ?
Que deviennent ces gros corps en décomposition qui doivent vite atrocement puer ?
Je ne suis jamais tombée sur un corps lors de mes errements en forêt.
A peine sur quelques menus ossements...
Pourtant : ni hyène ni vautour.

Quel charognard pour faire disparaître ces kilos de chair, cette peau épaisse, tout ce sang ?

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 06 mars

Cocos à la coque dans coquetiers plastoc

coquetiers_platoc

Coquetiers très gais, sans doute seventeen,
et poignée de petites cuillères dépareillées,
le tout déniché chez Emmaüs, mon indispensable fournisseur.

rond_cocos

Posté par atonnerre à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :