assis

parfois, Titus s'assoie mélancoliquement sur le rebord de son coucouche et regarde dans le vague

fauteuil

et ce soir, malgré sa collerette, Titus a réussi à s'installer sur les coussins que j'avais empilés sur le fauteuil

afin de protéger l'ensemble des taches éventuelles de notre petit convalescent