cata a

Il va me permettre de mieux connaître les artistes qui partagent avec moi la belle expo de la Fondation Villa Datris pour la Sculpture Contemporaine.
Et de voir tranquillement les photos de toutes les œuvres qui m'ont échappée lors du vernissage, en attendant de retourner à l'Ile-sur-la-Sorgue avant novembre.

cata b

Je suis contente de la mise en page, et du choix des 2 photos qui mettent ma pièce en valeur dans 2 attitudes différentes.
En revanche, mon texte a été modifié jusqu'à se terminer à l'inverse à celui que je voulais dire...
Et je dois confesser une coquetterie : je n'emploie jamais le mot autodidacte (le plus vilain mot de la langue française selon moi) qui stigmatise trop et marque une différence entre qui a fait "les études" et qui ne les a pas faites, et je suis chagrin de le voir apparaître dans mon portrait.
Ceci dit, c'est une grande satisfaction d'apparaître dans ce très beau catalogue !

cata d

On nous avait demandé quelques lignes (comptées) pour faire cartels et catalogue. Un exercice difficile. Je saurai sans doute mieux me débrouiller maintenant pour évoquer mon parcours en éludant habillement le côté "autodidacte".

Texte de présentation de l’œuvre :

"Chose Mentale" est une association systématique de tubes. Les blancs sont crochetés en prenant chacun leurs parts des rouges pour faire lien et former corps. La cambrure espérée arrive avec le poids de l'assemblage. Le jeu des longueurs différentes donne à la pièce l'allure de quelques parure tribale, or c'est l'exercice d'une idée qui a été le moteur de sa réalisation.

Texte de présentation de la démarche artistique générale (de l’artiste) :

Le minimal de l'outil et de la matière première l'enchante, elle aime le pauvre, le brut. L'entrelac régulier des
mailles serrées fait tissu entre minéral et végétal. La forme se développe et lui propose des faisables qui
l’inspirent. Elle fait des éblouissements qui l’ont traversée dans les livres d’art et les musées, et des expériences
de sa vie (des rêves aux errances dans la nature), le terreau de son inspiration. Sa porosité en fait un
enchevêtrement fertile. Elle fait du crochet pour obtenir ce tissu qu'elle modèle, mais n'est pas une crocheteuse.
La belle maille l'indiffère, elle travaille un point basique. Ce qui l'intéresse est sculpture, volume, flux, émotion.

Courte biographie de l’artiste :

Après avoir étudié les lettres et le cinéma, elle travaille en agence de com et trouve là de quoi satisfaire un
temps sa nature créative, tout en façonnant pour son plaisir de petits assemblages de bois auxquels elle ajoute
un jour de la ficelle de lin crochetée. C'est cette seule ficelle qu'elle continue de travailler quand ses maternités
ne lui autorisent plus ni poussière ni bruit. Elle entre alors dans une aventure qui la tient en haleine, car les
possibles qui se bousculent dans sa tête lui ouvrent rapidement de captivants horizons créatifs.

cata c