dimanche 04 février

Joli soir !

coucher

coucher b

coucher c

chem 131

Posté par atonnerre à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


174

174 a

Suite en blanc pour le n°173.
Et début en grège pour le n°174.
Ainsi je travaille les 2 selon les circonstances, et mes envies.

174 b

copeaux

pourquoi pas le n°174

Posté par atonnerre à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

130 !

chem 130

130e photo des cheminées de l'incinérateur d'ordures ménagères d'Ivry prise depuis mon balcon

Posté par atonnerre à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'ai fait mes devoirs

pour catalogue et dossier de presse

on me demande quelques lignes de texte

pour me présenter, présenter mon travail, présenter la pièce qui va être exposée

voilà

Se présenter.
Après avoir étudié les lettres et le cinéma, elle travaille en agence de com et trouve là de quoi satisfaire un temps sa nature créative, tout en façonnant pour son plaisir de petits assemblages de bois auxquels elle ajoute un jour de la ficelle de lin crochetée. C'est cette seule ficelle qu'elle continue de travailler quand ses maternités ne lui autorisent plus ni poussière ni bruit. Elle entre alors dans une aventure qui la tient en haleine, car les possibles qui se bousculent dans sa tête lui ouvrent rapidement de captivants horizons créatifs.

Présenter son travail.
Le minimal de l'outil et de la matière première l'enchante, elle aime le pauvre, le brut. L'entrelac régulier des mailles serrées fait tissu entre minéral et végétal. La forme se développe et lui propose des faisables qui l’inspirent. Elle fait des éblouissements qui l’ont traversée dans les livres d’art et les musées, et des expériences de sa vie (des rêves aux errances dans la nature), le terreau de son inspiration. Sa porosité en fait un enchevêtrement fertile. Elle fait du crochet pour obtenir ce tissu qu'elle modèle, mais n'est pas une crocheteuse. La belle maille l'indiffère, elle travaille un point basique. Ce qui l'intéresse est sculpture, volume, flux, émotion.

Présenter la pièce exposée.
"Chose Mentale" est une association systématique de tubes. Les blancs sont crochetés en prenant chacun leurs parts des rouges pour faire lien et former corps. La cambrure espérée arrive avec le poids de l'assemblage. Le jeu des longueurs différentes donne à la pièce l'allure de quelques parure tribale, or c'est l'exercice d'une idée qui a été le moteur de sa réalisation.

Sébyleau D

Posté par atonnerre à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]