samedi 23 décembre

4 km de ficelle de chanvre crochetée

173 bk

173 bl

Je relie de nouveau les cloisons des embranchements en pensant à certaines pâtes cloisonnées ainsi.
Et je crois bien qu'il faudra encore un rang de chanvre écru pour effacer ces marques de passerelles, c'est à dire une semaine de travail, avant de passer au lin blanc, plus fin.
Bref, je ne suis pas sortie de l'auberge avant 2018.
Je m'y suis mise toute seule. Besoin de personne pour souffrir !

pâtes

Posté par atonnerre à 20:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :