un a

un grand coupon de tissu d'ameublement des années 70 récupéré chez Emmaüs, joyeux floral

un b

et le fauteuil du même fournisseur est rhabillé de frais (entre les capteurs pour la réalité virtuelle)

un c

et préside un salon aménagé, pour le moment, en fer à cheval le long de l'enfilade

un d

quand on sait pas faire minimal, on essaie de faire organisé

un e

un f

un g

un Tshirt d'enfant cousu en coussin pour rompre la belle harmonie par une gentille insolence

un h

une Crassula montée en arbre comme un bonzaï à partir d'une simple feuille et d'un peu de patience

un i

sur l'enfilade en chêne cannelé, le coin téléphone et son duo de lampes montées maison

un j

le méli-mélo de l'été 2017 en ficelle de chanvre crochetée et cartonnages récupérés

un k

les belles céramiques de Louis Lourioux

un l

j'ai renouvelé et épuré un peu l'installation de mes curiosités, avec un totem emprunté au "bouquet"

un m

Jerry et ses colliers, du Debizet devant du Glowinski, et des trouvailles minérales, végétales, animales

un n

3 pièces du début de l'année sur le thème du jardin dévasté, de la nature abimée