j'ai une admirable collection de cache-pots des années 60

montée pièce à pièce chez Emmaüs contre 3 sous

cache_pots_a

j'ai le sentiment de sauvegarder là un important témoignage patrimonial

du goût d'une certaine décoration d'une époque

que la toute puissance du plastique a ennivré de couleur jusqu'au jardin

cache_pots_b

évidemment, c'est encore un peu risqué de les ressortir

mais le temps fait son travail, qui en éloignant leur actualité,

sélectionne ce que la nostalgie de demain conservera comme un bonbon

et fait de ces humbles objets de la consommation heureuse

de petits bonheurs vintages

cache_pots_c

encore plus risqués (et plus rares parce que cassants)

ceux-ci ont été le symbole d'un absolu mauvais goût

Qu'en penser aujourd'hui ?

qu'on s'en sert avec une distance amusée qui fait toute la différence

cache_pots_r

les Crassula rempotées sont les boutures rescapées des gelées d'il y a 2 ans